Immobilier Lille

Comment sécuriser votre achat immobilier ?

28 février 2017

Acheter un bien quand on est un couple de primo-accédant est un acte fondateur, tout comme peut l’être la naissance d’un enfant. Le logement représente le premier poste de dépense des ménages français devant l’alimentaire et les transports. Et, l’importance de cet acte a été renforcé au fil des ans par le doublemment des prix de l’immobilier entre 1998 et 2008. Et si depuis, les prix se sont stabilisés sur le plan national, il n’empêche que les acquéreurs ne veulent plus acheter qu’un « coup de coeur », ils souhaitent désormais acheter un investissement sur l’avenir ou, à minima, tenter de garantir une future revente dans de bonnes conditions.

On le sait, une détention du bien inférieure à 5 ou 6 ans est considérée comme préjudiciable, car peut être plus coûteuse qu’une location. Et les professionnels de l’immobilier font le constat de plus en plus fréquent que les biens se vendent désormais au même prix que lorsque les vendeurs l’ont acheté en 2010. Ce qui signifie que les « frais de notaires » (80% de taxes + émoluments notaires) ainsi qu’une partie des travaux qu’ils ont réalisés dans leur maison/appartement est perdu. Un calcul doit donc être réalisé pour anticiper le prix de revente future ainsi que les différents coûts liés à l’acquisition.

L’idée est donc de vous conseiller de rester concentré sur les fondamentaux (Produit/Secteur/Prix). Il n’est en effet peu judicieux de réaliser 40 000 € de travaux dans une maison dont la valeur « non rénovée » sur le même secteur vaut 200 000 €. Car le prix de revente final ne sera pas de 240 000 €. En revanche, le seul cas ou les travaux peuvent prendre tout leur sens, est quand il s’agit d’un bien totalement à rénover (électricité, réaménagement de l’espace, création de salle de bains…). La stratégie sera alors de déduire le montant des travaux par un professionnel du prix de marché pour un bien rénové identique, vous trouverez ainsi la juste valeur du bien.

Quant aux derniers éléments prépondérants à vérifier lors d’une aquisition, je vous propose de contrôler les points suivants (afin de ne pas avoir de mauvaises surprises et donc des frais importants à venir) : la qualité des façades avant et arrière, la toiture, le double vitrage, l’état de la cuisine et de la salle de bains et enfin l’âge de la chaudière et du ballon d’eau chaude. Cette liste n’est pas exhaustive mais vous permettra de sécuriser votre achat. En n’oubliant jamais les trois axiomes les plus importants : l’emplacement, l’emplacement … et l’emplacement.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer